Œil du Cœur

Œil du Cœur

12 février 2021 Spiritualité 0
Œil du Cœur

Œil du Cœur

C’est certainement l’un des plus vieux symboles de notre histoire qui remonte à la nuit des temps. On le retrouve parfois dans certains textes mais assez rarement je dois dire. On y fait allusion dans le soufisme mais il ne s’agit du même principe.

En Inde, il existe en apparence de nombreuses voies Spirituelles mais si l’on regarde bien, il n’y en a vraiment que deux : la Voie Sèche et la Voie Humide!

La Voie sèche

Ou Voie du « Jñāna », dans l’hindouisme un mot qui signifie: connaissance, savoir, mais il peut être traduit par: réalisation.Vidya en est le synonyme. Le jñāna est de deux ordres: la connaissance commune et la connaissance de la Réalité ultime, qui diffère selon les systèmes philosophiques et religieux.

Le plus grand représentant de cette voie fut Ramana Maharshi un jñāna-yogin et guru indien de l’Advaita Vedānta, né le 30 décembre 1879 sous le nom de Venkataraman Aiyer et mort le 14 avril 1950. Son enseignement, dans la tradition de la non-dualité, est essentiellement centré sur la notion du Soi et la question « Qui suis-je ? ».
Il est considéré comme l’un des plus grands sages de l’Inde traditionnelle.

La Voie sèche est celle de la recherche par l’intelligence dans un premier temps puis par la vision de la Buddhi, la capacité d’intelligence liée à la réflexion et la discrimination. Cette vision supérieure pourrait être imagée par une épée qui tranche le mensonge du mental pour en extraire la Vérité.

La Voie humide

Ou Voie de la Bhakti terme sanskrit qui désigne l’ensemble des pratiques spirituelles tournées vers la dévotion à la divinité dans l’hindouisme. La Bhagavad-Gîtâ et le Bhâgavata Purâna donnent des explications sur le développement de l’aptitude à la dévotion (bhakti).
C’est l’une des voies (mārga), probablement la plus suivie en Inde.

La plus grande représentante de cette Voie fut sans contestes Mâ Ananda Moyî , elle est née 30 avril 1896 à Kheora en Inde, morte à Kishanpur le 27 août 1982, elle est considérée dans l’hindouisme comme une grande sainte de l’Inde du XXe siècle et perçue par ses disciples comme un avatar.

La Voie humide est celle de la dévotion dans son sens le plus élevé qui celui de l’ouverture du coeur. Il s’agit de dire OUI à tout ce qui se présente dans notre conscience, on pourrait dire « Aimer » toute la création. Seul l’autre existe, MOI disparait.

Œil du Cœur

Tout chercheur de Vérité va osciller tout au long de son chemin entre l’une et l’autre des deux Voies. Comme je l’ai dit précédemment, la Voie sèche est symbolisée par un Œil et la Voie humide par un Cœur.

L’Éveil définitif et permanent peut être défini par la descente de l’Œil dans le Cœur de façon permanente.

 

EnglishFrenchGermanItalianPersianPortugueseSpanish