Mental

Mental

8 février 2021 Spiritualité 0
mental

Expérience sensorielle

Posez-vous la question : le monde est-il réel ?

Cette question peut paraître absurde « Bien sûr que le monde est réel, si je me tape sur un doigt avec un marteau, j’ai réellement mal ! »
Vous avez raison d’un certain point de vue qui est relatif mais qui ne résiste pas à un chercheur à l’esprit sincère. En effet, le marteau et votre doigt sont réels dans « Votre monde »!

 

Votre monde

Il s’agit bien de cela, « Votre monde » est une conception psychique de ce que vous percevez au travers de votre expérience sensorielle alimentée par vos cinq sens, c’est une somme d’informations à priori solide, mais pas si fiable que cela …

Vos cinq sens qui sont par nature très limités et imparfaits vous renseignent en permanence et créent une image dans votre esprit. Vous avez besoin de nommer ces formes pour ensuite les reconnaitre et fonctionner dans ce monde.

 

Le Mental

Il existe un parallèle intéressant à faire entre l’informatique actuelle et notre propre fonctionnement.
Il apparait certain que l’informatique, ses  systèmes et ses programmes sont une projection grossière de notre propre fonctionnement.
On pourrait comparer notre corps au hardware et notre mental aux programmes qui nous permettent de fonctionner (software).
L’un des programmes des plus utiles est directement connecté à nos sens pour nous permettre la mobilité dans l’espace et le sens de l’équilibre, il s’agit de la proprioception bien connue des kinésithérapeutes.

D’autres programmes sont à l’œuvre, bien plus puissants, plus riches et subtils, ils vont constituer notre image, notre personnalité.
Le principal que l’on peut appeler « Mental » dont la partie visible est « l’Ego » se forme dès la petite enfance en fonction de votre expérience. Vous allez colorer les formes perçues par vos sens en les liants à des émotions dès votre naissance et même avant.

Vous comprendrez vite que « Votre monde » est une accumulation de données fragiles et imparfaites qui en plus sont polluées par des émotions parasites.
Ce monde virtuel est déjà bien peu fiable et un rien carcéral, mais l’arrivée récente des smartphones et des réseaux sociaux bientôt rejoints par la réalité augmentée augurent un avenir malsain…

QUI-SUIS-JE ?

Question essentielle posée par les philosophes de toutes les époques et de tous les pays.
Si vous vous la posez sincèrement et que vous prenez le temps d’écrire les réponses sur un papier, vous serez affligé de l’étendue de votre ignorance. En quelques lignes, vous allez écrire vos nom, sexe et profession, peut-être aussi quelques informations sur vos ancêtres et votre pays, vos croyances, vos désirs. Bref, des banalités, on pourrait dire, « des données », mais RIEN sur ce que vous êtes vraiment. Si vous en avez le courage, vous pourrez aussi vous regarder dans un miroir pendant plusieurs minutes. Cette expérience est troublante et peut même être insupportable car la vue de ce visage familier vous impose un constat, cette image bien sûr, c’est vous, mais pas vraiment. C’est aussi une somme de données, une étiquette qui permet aux autres de vous reconnaitre et à vous de fonctionner dans le monde, mais votre sentiment sincère ne s’en contentera pas !

Qui-suis-Je ? Voilà la question ultime, y répondre répond à toute la création de votre monde et même de l’univers dans son infini. « JE » suis est la réponse. « JE » est le témoin intemporel qui observe au plus profond de vous. Il a toujours été là bien avant l’apparition du MOI et y sera encore après sa disparition.
JE que l’on peut nommer conscience universelle est impossible à définir est hors de portée de l’expérience sensorielle car il en est le TÉMOIN, le SUJET qui observe. Lui-même ne peut être observé ni décrit. Pour prendre une image imparfaite, c’est un peu comme si un ordinateur essayait de décrire Bill Gate ou Steve Job, il ne le peut pas. Un Objet ne peut appréhender la Conscience qui l’observe et qui de ce fait le crée. Ce que vous êtes vraiment est ce TÉMOIN qui voit et non ce qui est vu et votre Mental et votre Ego peuvent être vus ! Ce TÉMOIN, cette conscience que l’on ne peut décrire est UNIQUE, elle est commune à tout ce qui existe. Elle est décrite par toutes les traditions avec des mots qui sont ceux des lieux et des époques. On la nomme le SOI, la RÉALITÉ, le VIDE, le SANS FORME, on le nomme aussi «Dieu », ce qui complique encore un peu les choses car Dieu est très souvent aussi une création du Mental…

Le Mental dans les textes

Un bel exemple tiré de la Bible en est « en vérité, en vérité je vous dis, avant qu’Abraham fût, je suis. ». Cette phrase montre deux choses, que les premiers sages chrétiens connaissaient la Vérité et qu’ils avaient compris le message de Jésus.
Elle exprime bien que la conscience est hors du temps et donc présente depuis toujours !

La Genèse texte 1

« L’Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.

Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs »

Ce texte est une belle illustration de ce qui se passe en réalité : le monde n’a pas été créé il y a très longtemps, il se créée d’instant en instant, dès le matin quand vous sortez votre sommeil. Votre conscience illumine le monde des formes, formes que vous avez déjà nommées dans votre mémoire inconsciente.

La Genèse texte 2

« L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

Ce texte nous explique la chute d’Adam dans l’Enfermement du Mental. Ayant gouté au fruit défendu « J’aime ou je n’aime pas », il se trouve exclu de son état naturel de paix, il se trouve coupé en deux par la dualité, condamné à être avec ce qu’il n’aime pas et loin de ce qu’il aime. La tyrannie du Mental est en marche et avec elle la Souffrance éternelle.

En Conclusion

Ce texte est bien court pour expliquer ce qui ne peut être expliqué, mais il est plutôt fait pour vous inviter à réfléchir à la réalité de votre Être et surtout à l’énorme mensonge qui vous fait croire que vous n’êtes que cette petite somme de données mémorisées
Vous êtes bien plus …

EnglishFrenchGermanItalianPersianPortugueseSpanish