Cinéma et Spiritualité

Cultivez énergie et bien-être

Cinéma et Spiritualité

19 mai 2015 Philosophie 0
vice versa

Le cinéma est souvent le reflet de la réalité et de l’actualité et montre l’inspiration subtile des réalisateurs, en sont-ils conscient ? Je l’ignore, mais je suis heureux des messages puissants qu’ils transmettent à un vaste public au travers de leurs films.

Premier exemple MATRIX

matrix

Ce film montre avec brio que l’on peut vivre une vie en étant parfaitement  collé à ce qui s’y passe sans se poser la question de notre véritable identité, notre « JE ».
En effet le personnage central se voit propulsé dans des vies qui lui semblent bien réelles, auxquelles il croit dur comme fer tant elles lui semblent réelles.
Ceux qui ont écrit le scénario savaient-ils que nos vies sont très proches de ce film ? Nous sommes propulsés dans des vies auxquelles nous sommes totalement identifiés et que nous ne remettons jamais en question, pour nous c’est du réel un point c’est  tout!
Parfois un éclair fulgurant nous fait dire « mais ce n’est pas à moi que cela arrive «  ou bien encore, nous regardant dans un miroir «  Ce visage n’est pas le mien, ce n’est pas moi », puis nous retombons dans notre état d’amnésie hypnotique.
Les sages nous demandent d’y regarder de plus près, de nous poser la « qui suis-je ? » afin de comprendre notre attachement à ce rêve éveillé que nous appelons « ma vie » qui est pourtant si proche d’un rêve éveillé !

Autre film « Vice versa »

vice-versa

Ce film des studios  Pixar met en scène une petite fille dont la vie devient très compliquée quand elle passe de l’enfance à l’adolescence.
Elle perd le contrôle d’elle-même et se retrouve sous le contrôle de personnages intérieurs, les émotions ! C’est une grande joie pour moi de voir que plus grand studio d’animation mette à l’écran une vérité plusieurs fois millénaire énoncée par l’hindouisme comme un esclavage implacable «  Nous ne sommes pas libres de nos émotions » et totalement inconscients de cela !
Il faut du temps et une grande ténacité  « pour s’en sortir », un travail d’enquête et surtout de prise de conscience  qui mette en lumière ces monstres du passé.
En effet les émotions sont liées à des souvenirs imprimés dans notre inconscient  qui interagissent en permanence avec notre présent !

L’écran de cinéma et le spectateur dans la salle

Comme on le voit, le cinéma voit juste, espérons que les consciences vont percevoir ces messages de sagesse et qu’elles auront envie de se mettre en marche vers la lumière…

Sommes-nous le spectateur dans la salle ou l’acteur sur l’écran blanc de nos vies blanches ?