Le Shin Jin Mei Est le plus ancien texte sur l’essence du Ch’an et donc du Zen.
Ces poèmes de Maître Sosan,troisième patriarche après Bodhidharma, se décomposent en 73 versets.
Écrits au VI e siècle de notre ère, ils demeurent un chef-d’oeuvre du patrimoine de l’humanité.
Les voici traduits et commentés par le maître Zen Taisen Deshimaru.
 
deshimru sensei
 
Pénétrer la voie n’est pas difficile,
Mais il ne faut ni amour, ni haine, ni choix, ni rejet.
deshimru-sensei-3
Il suffit qu’il n’y ait ni amour ni haine
Pour que la compréhension apparaisse,
Spontanément claire,
Comme la lumière du jour dans une caverne
deshimru sensei zen
 
S’il se crée dans l’esprit une singularité
Aussi infime qu’une particule,
Aussitôt une distance illimitée
Sépare le ciel et la terre.

By Francis Sigrist

Depuis le début des années 2000, Francis Sigrist intervient en entreprise sous forme de stages dans le domaine de la "Santé des managers", plus précisément dans la gestion du stress et des émotions. La Méthode OAKI est le fruit de ses propres recherches depuis plus de 40 ans.