La Légende du grand judo

Cultivez énergie énergie et bien-être

La Légende du grand judo

26 mars 2016 Philosophie 0

Un film en noir et blanc pour initiés, très beau et émouvant car il donne une image romancée de ce que voulait le créateur du Judo Kano sensei pour son art : Une voie d’évolution Spirituelle et non un sport de brute. On y voit le maître qui montre la voie au jeune Sanshiro aidé par un moine bouddhiste dans le plus pur style Zen.
Quel dommage de voir que maître Kano n’aie pas été écouté ni compris, tout comme Ueshiba sensei (Aikido) et Funakoshi sensei ( Karatedo) …
Ces nobles arts sont devenus des sports de compétition où seul l’ego trouve un moyen pour grandir…

Extrait du dialogue entre le maître et le disciple

« Tu ne connais pas la Voie de l’Homme !
Enseigner le judo à quiconque ignore Voie de l’Homme, c’est comme si on donnait un couteau à un fou !

Tournoyer sans raison et sans but, est-ce cela la Voie de l’Homme ?
La Voie de l’Homme, c’est la quête de Vérité qui régit la nature et le monde!
Seule cette Vérité peut nous procurer une mort paisible.
C’est le point ultime de toutes les voies.
Il en va de même pour le Judo. »

Histoire:

En 1882, le jeune Sanshiro Sugata veut apprendre l’art ancestral du ju-jitsu, mais il découvre le judo et en devient immédiatement un adepte.

Titre original     Sugata Sanshiro
Réalisation         Akira Kurosawa
Scénario              Akira Kurosawa
Production         Keiji Matsuzaki
Distribution       Toho    
Date de sortie    25 mars 1943 (Japon)