Les Tiques c’est maintenant

Cultivez énergie énergie et bien-être

Les Tiques c’est maintenant

20 juin 2019 Actualités 0
tiques

Appelés aussi « poux de bois », ces redoutables parasites sont hyper présents en forêt et dans les champs mais aussi dans nos chers jardins !
Comme la plupart des buveurs de sang ( Je mets de côté le fisc et les banquiers ) ces petites bestioles font  preuve d’une stratégie extraordinaire qui pousse à l’admiration.
Mais bon, j’ai beau les admirer, je dois aussi me protéger et éviter les maladies qu’elles peuvent transmettre.

Voici ce qu’en dit Wikipédia

« Elles passent une partie de leur cycle au sol (éclosion, métamorphose et quête d’un hôte), et une autre partie (deux ou trois stades) ancrées sur la peau de mammifères (sauvages et d’élevage), d’oiseaux ou de reptiles, se nourrissant de leur sang grâce à un rostre. Elles peuvent à cette occasion transmettre à leurs hôtes de nombreux agents pathogènes connus (virus, bactéries, protozoaires, nématodes) responsables des maladies vectorielles à tiques, et parfois des neurotoxines (responsables de paralysie à tiques). L’homme peut développer des allergies à leur salive.

Ce sont surtout les femelles adultes nourries, ou en train de se gorger de sang qui sont les plus repérables, car bien plus grosses que lors des autres stades de développement. À titre d’exemple, on a pesé sur une balance de précision une femelle de la tique Hyalomma asiaticum avant et après son repas final. Elle était 624 fois plus lourde après son repas qu’avant; pour un être humain, ce serait comme de passer de 60 kg à 37 tonnes après 4 ou 5 jours de repas constant. De tels repas permettent aux tiques de pondre de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d’œufs (ce chiffre variant selon les espèces et selon les individus au sein de l’espèce). »

Je répondrai « BEURK » et « ALERTE »

Je ne suis pas un spécialiste de la bestiole mais j’ai eu la chance d’assister à plusieurs conférences données par des scientifiques très pointus et j’ai noté quelques points intéressants. Je pratique très souvent la « détiquation »…

  • Elles sont souvent dans nos jardins
  • Elles se postent sur les herbes moyennes dans les sentiers de passage
  • Les répulsifs sont quasiment inefficaces sauf les produits chimiques puissants (hélas)

Après une promenade à risques, prenez une douche et auscultez tout votre corps, en effet, elles ne se fixent pas immédiatement et cherchent un endroit où la peau est fine et les vaisseaux accessibles.

Si vous en trouvez une ou plusieurs, pas de panique ; le tire tiques vendu en pharmacie est très efficace et marche à tous les coups, éviter de titiller ou de blesser la bestiole qui risquerait de vous infecter si elle se sent en danger, allez y franchement !

Si vous n’avez pas d’outil sous la main, un peu d’huile et un massage rotatif sur l’animal, l’huile va diluer le ciment qui le fixe à la peau et vous délivrer du petit vampire.

Tiques

Conseils pratiques ( laisse tes tiques )

En forêt, soyez couverts, portez les guêtres sur vos chaussures si vous le pouvez.
Tous les produits new Age (huiles essentielles et autres) sont inefficaces et servent d’eau de toilette à ces dames.
Les gardes forestiers portent des vêtements imbibés qui gardent la protection au lavage. Traitez vos vêtement avec un répulsif vraiment efficace comme ce produit par exemple :

tiques