Eft emotional Freedom Technique

Centre de formation aux techniques du bien-être

Eft emotional Freedom Technique

25 novembre 2015 Médecines douces 0
eft

Emotional Freedom Technique

Basée sur d’impressionnantes découvertes qui comprennent les énergies subtiles du corps, l’EFT a été cliniquement prouvée dans des milliers de cas. Lisez les témoignages, les articles et archives des Newsletters sur le soulagement de problèmes divers tels traumatismes, phobies, dépressions, douleurs physiques,…. Convenablement appliquée, cette méthode permet une amélioration notable ou totale pour 80 % des utilisateurs

Qu’est l’EFT

L’EFT est une des thérapies dites Méridiennes car elle utilise les méridiens d’acupuncture. La première (La TFT – Thought Field Therapy ou Thérapie des Champs de Pensée) fut développée par le psychologue américain Roger Callahan fin des années 80. Gary Craig – fondateur de l’EFT – ingénieur de Stanford, passionné par la psychologie, s’intéresse à toutes les méthodes en psychologie qui produisent des résultats. Il entend parler de la TFT, suit la formation de Callahan et développe à son tour l’EFT (Emotional Freedom Technique de Libération Emotionnelle). C’est une méthode plus rapide et plus simple que la TFT et accessible à tous. Gary Craig la met en pratique depuis 1991. « Nous sommes encore en train d’apprendre pourquoi l’EFT (et ses nombreux cousins) sont si efficaces. »

La théorie existante est que « La cause des émotions négatives est une perturbation du système énergétique du corps »

On peut décrire l’EFT tout simplement comme une forme psychologique d’acupuncture mais sans les aiguilles. C’est une technique de guérison émotionnelle (par exemple, traumatismes, phobies, chagrin, colère, culpabilité, anxiété, etc.), qui est aussi capable de soulager un grand nombre de symptômes physiques (douleurs physiques, maux de tête, asthme, etc.).

Les énergies subtiles dans le corps ont été largement ignorées jusque récemment par les scientifiques occidentaux. Avec comme résultat une utilisation très rare de ces énergies pour des soins émotionnels. Avec l’EFT, nous considérons ces énergies subtiles comme la raison principale des perturbations émotionnelles.

Gary Craig utilise la méthode depuis 1991 et s’étonne encore des résultats positifs. Bien que l’EFT bouscule notre système conventionnel de croyances, les résultats demeurent remarquables.
L’EFT a été prouvé cliniquement efficace à 80% pour les traumas, abus, stress, anxiété, peurs, culpabilité, phobies, dépressions, deuil, manque, problèmes des enfants et une centaine de symptômes physiques incluant maux de tête, douleurs du corps et difficultés respiratoires.

En de termes simples, l’EFT est une forme émotionnelle d’acupuncture excepté que ce sont les doigts qui stimulent certains points méridiens et non des aiguilles pendant que le patient est « branché » sur le problème.

Nous sommes à l’orée d’un changement de modèle dans la compréhension de la nature du soin psychologique. Notre croyance actuelle est que pour qu’il y ait « guérison », les changements nécessaires doivent être atteints à un niveau comportemental, cognitif, neurologique ou chimique. Cependant un nombre croissant de preuves et de recherche permettent de montrer qu’il y a un niveau plus profond d’intervention directe qu’au niveau comportemental, cognitif,… c’est-à-dire le système énergétique du corps.

De par le monde de plus en plus de praticiens s’intéressent et se forment à l’EFT. Si vous voulez être tenu informé de l’évolution et d’histoires de cas, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter.

Comparée à d’autres techniques, l’EFT est souvent doux comme processus. Un soulagement énorme est souvent atteint sans douleur ou très peu. Ce n’est pas le cas pour tout le monde. Le problème de certaines personnes est si sévère que sa simple mention leur cause une douleur émotionnelle ou physique intense appelée abréaction. Même si ces abréactions sont très rares (1% de la population) les nouveaux venus à la technique EFT doivent prendre leurs précautions et ne pas aller là où ils ne sont pas qualifiés.

Comment apprendre l’EFT

L’EFT est facile à apprendre par des thérapeutes professionnels ou des personnes intéressées par leur bien-être.
Des vidéos en anglais montrent la méthode ainsi que des démonstrations. Vous pouvez acheter les vidéos sur le site de Gary Craig.
Pour augmenter votre savoir il y a une section maîtriser la technique. Vous pouvez consulter également les questions fréquentes.

Vous pouvez également suivre des formations à la méthode ou des ateliers spécifiques pour mincir, succès et prospérité, soulager les douleurs, gérer le stress….

A propos de Garv Craig

Gary Craig est le fondateur de la technique EFT. Il veut que vous sachiez qu’il n’est ni psychologue ni psychothérapeute. Il a été formé comme ingénieur à l’Université de Stanford et est un pasteur ordonné . Même s’il ne mentionne pas Dieu, il est venu à cette méthode d’une perspective spirituelleSon ordination est avec l’Eglise Universelle de Dieu en Californie du Sud qui est non nominale et qui embrasse toutes les religions. Il est un étudiant passionné de « Un cours des Miracles » . Il veut aussi faire savoir que tout étudiant de l’EFT ne doit suivre aucun enseignement spirituel. Il mentionne également que depuis l’âge de 13 ans il est intéressé par une évolution personnelle par la psychologie. Depuis cet âge il s’est formé à diverses procédures, les seules qui à son avis produisaient des résultats. L’EFT est sa dernière découverte grâce à Roger Callahan. Il a beaucoup de respect pour la PNL, dont il est Maître Praticien certifié. Pour plus d’info à propos de Gary Craig, visitez son site

Principe de base

Même si le principe de base est décrit dans cette formation, il est vivement conseillé de télécharger le manuel (gratuitement) et d’étudier les vidéos existantes ainsi que suivre des séminaires de formation avec des praticiens certifiés. Il y a 57 vidéos professionnelles en anglais. Les vidéos en français sont disponibles

ETAPE 1 – Choisissez un problème à travailler

ETAPE 2 – Evaluez l’intensité de l’inconfort. Décidez d’attribuer une cote de 1 à 10 au problème choisi (0 = pas d’inconfort, 10 = maximum d’inconfort).

ETAPE 3 – Faites l’affirmation de mise en route du processus comme suit :

En tapotant le tranchant de la main de manière continue, nommez le problème en disant à haute voix l’affirmation suivante trois fois d’affilée :

Même si j’ai _______________, je m’accepte profondément et complètement.

L’espace blanc est remplacé par une courte description du problème que vous souhaitez aborder. Voici quelques exemples.

Même si j’ai une angoisse à l’idée de cette entrevue, je m’accepte profondément et complètement.
Même si j’ai peur d’arrêter de fumer, je m’accepte profondément et complètement. Même si j’ai cette colère envers mon père, je m’accepte profondément et complètement. Même si j’ai ces cauchemars, je m’accepte profondément et complètement.
Même si j’ai cette peur des serpents, je m’accepte profondément et complètement. Même si j’ai envie de manger du chocolat, je m`accepte profondément et complètement.

– Evaluez votre inconfort ou votre stress à nouveau. Maintenant pensez au même problème et évaluez l’intensité du stress à son propos maintenant sur l’échelle de 0 à 10. Souvenez-vous le 10 c’est quand vous vous sentez très mal et le 0 c’est quand cela ne vous ennuie plus.

Faites à nouveau l’affirmation de mise en route. Maintenant vous vous apprêtez à faire quelques tours de tapotements sur le problème s’il y a toujours de l’inconfort quand vous y pensez. Si par exemple le stress à l’idée de l’entrevue était à 6/10 pour commencer et votre stress a baissé à 3/10 après un tour. Vous pouvez continuer de tapoter jusqu’à ce qu’il n’y ait aucun stress inadéquat. Révisez au besoin l’affirmation de mise en route pour refléter que vous avez pris en compte ce stress et qu’il en reste encore. Exemple de nouvelles Affirmations de mise en route:
Tapotez à nouveau les points de soulagements de stress. Recommencez
en tapotant tous les points tout en disant à haute voix la phrase courte «le reste de cette envie» ou «le reste de cette angoisse»

– Mesurez l’intensité sur l’échelle de 0 à 10. Répétez les étapes de 5 à 9.